Nicolas Friedli Nicolas Friedli

Site web selon un modèle hiérarchique

Mise à jour:

Le site hiérarchique est conçu comme un système de classement. Chaque page est placée à une endroit précis où elle côtoie d’autres pages d’une même thématique. Le site se composer de plusieurs niveaux et les menus sont essentiels à la navigation.

Principe directeur

Toutes les pages d’un site hiérarchique peuvent être parcourues à partir de la page d’accueil en suivant les liens proposés dans les menus et, éventuellement, des sous-menus. C’est un modèle conçu comme un arbre.

Principes secondaires

Ces principes sont courants, mais ni nécessaires, ni suffisants pour parler de site hiérarchique:

Gestion de contenu

En général, les pages ou feuilles d’un arbre ne sont ni signées, ni datées. Elles portent parfois une date de dernière mise à jour. Ce qui signifie que les pages sont tenus à jour (les contenus sont modifiés ou corrigés quand c’est nécessaire).

Tacitement, toutes les pages d’un site institutionnel ou d’entreprise sont considérées comme à jour. Les informations dépassées auront été supprimées lors d’une mise à jour du site.

Un système de menu est présent sur le site. C’est un menu principal qui dicte la navigation à partir de la page d’accueil. Parfois, il est limité aux quelques branches principales et un second menu apparaît lors d’un parcours de la hiérarchie. Parfois, un méga-menu présente toute la structure du site (posant au passage des problèmes de référencement).

À partir d’une page quelconque du site, il est généralement possible:

Dans l’idéal, des liens contextuels sont ajoutés dans le contenu des pages pour permettre de passer directement à des contenus utiles et précis. L’existence de menus – en particulier de méga-menus – incite malheureusement à limiter ou exclure les liens dans le corps du texte.