Nicolas Friedli

consultant web indépendant

Outils pour utilisateurs

Outils du site


projets:eglises-ouvertes

Églises ouvertes en Suisse romande

Le site Églises ouvertes de Suisse romande vise à recenser les édifices protestants ouverts. Il est né d’une frustration de touriste. Est-il possible de savoir si un bâtiment peut être visité facilement avant de tomber sur une porte close?

Observations

Automne 2021, je suis en vacances en Alsace. Plusieurs églises protestantes sont référencées sur des sites touristiques ou sur des plaquettes papier. Les fiches Google Maps sont lacunaires ou erronées. Ces bâtiments font la fierté du lieu… mais sont fermés.

En rentrant, je décide de réserver eglises-ouvertes.ch et de tenter un recensement en Suisse romande. C’est aussi compliqué que ce que j’ai vécu en France.

Les informations sur les sites web sont souvent problématiques. Il faut chercher édifice par édifice. Les informations dans Google Maps posent aussi problème. Il n’existe pas de répertoire sinon Visite d’église, dont l’objectif est différent, dans les cantons de Berne et du Jura.

Contenu du site

Le contenu du site est loin d’être complet, parce que je ne sais pas (encore) où je vais. Pour Trouver ma paroisse, à défaut d’avoir des informations précises, il était facile de savoir combien de pages il faudrait créer; le nombre de paroisses est facile à évaluer.

Pour chaque église ouverte, il existe une page avec les informations suivantes (obligatoires):

  • le nom du lieu
  • son adresse exacte
  • ses heures d’ouverture
  • ses coordonnées géographiques
  • un lien (vers une page web ou une fiche Google Maps

Si c’est pertinent, j’ajoute les informations suivantes:

  • la présence du bâtiment à l’Inventaire suisse des biens culturels d’importance nationale et régionale
  • la mention des artistes qui ont créé les vitraux

Choix techniques

J’ai choisi de réaliser ce site avec le générateur de site statique Hugo qui m’a donnée satisfaction pour Trouver ma paroisse.

En plus des pages des édifices et des cantons, je génère automatiquement:

Enfin, je calcule automatiquement les distances entre les lieux pour proposer les édifices ouverts les plus proches sans me soucier des frontières cantonales. Les calculs de distances sont disponibles dans plusieurs langages de programmation dans le dépôt GitHub du projet.

Il y a quelques astuces comme les images de partage sur les réseaux sociaux générées automatiquement, les descriptions HTML plutôt complètes, un moteur de recherche, etc.

Bilan

Le bilan de ce site est mitigé. Je suis convaincu de sa nécessité et l’outil développé fonctionne bien. Pourtant, il est loin d’avoir trouvé son public et loin d’être complet.

Je n’ai aucune idée du nombre réel d’églises ouvertes en Suisse romande. Je connais plusieurs lieux ouverts tous les jours, mais ces informations ne sont pas disponibles sur le web. L’état des informations sur les sites web paroissiaux est médiocre.

Modestement, j’ai essayé de rédiger 2 notices pour publier des informations utiles sur son site paroissial ou améliorer sa présence sur Google Maps. Avec, toutefois, peut d’espoir que cela aboutisse.

L’été 2022 permettra de voir si des touristes utilisent ce site ou si c’est un projet à abandonner dès l’automne. Quel que soit son avenir, la publication d’informations précises sur les sites institutionnels et dans les outils tiers reste une nécessité et une urgence!


Si «votre» église se trouve déjà sur le site Églises ouvertes de Suisse romande, n’hésitez pas à vérifier les informations. Et pourquoi pas à afficher le QR code pour inviter les visiteuses et visiteurs à découvrir d’autres lieux.

projets/eglises-ouvertes.txt · Dernière modification: 25.04.2022 par Nicolas Friedli